Aliments alcalins : quels sont leurs bienfaits ?

Les aliments alcalinisant présentent de nombreux avantages pour l’organisme. Riches en minéraux, ces aliments améliorent l’équilibre acido-basique. Comme aliment alcalinisant, nous avons les noix, les amandes fruits, légumes, les graines et les fines herbes et les épices. Le risque de cancer est relatif à notre mode alimentaire. C’est pourquoi il faut bien l’adopter pour ne pas en subir les retombés.

Qu'est-ce que des aliments alcalins ?

Par aliments alcalins, on entend toute consommation naturelle d’origine végétale consommée par l’homme et qui lui garantit un bien-être. Les aliments alcalins maintiennent l’organisme en de bons équilibres « acido-basiques ». Pour être en bonne santé, il faut se nourrir au maximum d’alcalins et éviter les aliments riches en acides. Quels sont les avantages liés à la consommation les aliments alcalins ?

Pourquoi manger des aliments alcalins ?

Manger des aliments alcalins conviendrait le mieux pour prévenir certaines maladies, dont le cancer. Une bonne consommation d’aliment alcalin réduirait le risque d’acidité dans l’organisme. Une alimentation moderne trop acide ajoutée au stress et au manque d’exercice physique entraîne un déséquilibre acido-basique responsable des petits soucis de santé.

Quels sont les bienfaits des aliments alcalins ?

Ce type d’alimentation est basé sur la consommation d’aliments qui augmente le pH de notre sang. Les aliments alcalins luttent contre le développement des cellules cancérigènes. Ils luttent contre le stress, la fatigue et maintien l’organisme toujours en forme. Ils vous procurent minceur, éclat et énergie. Il faut préférer les aliments alcalinisant par rapport à ceux d’acidifiants.

Pourquoi est-il important d’avoir un pH légèrement alcalin ?

Si votre ph alcalin présent dans le sang est égal à 7,4, soit légèrement alcalin, vous n’encourez aucun risque. De plus, cela sous-entend que toutes les substances présentes dans le sang y sont en quantité normale. En revanche, si la dose est inférieure à 7,34, cela signifierait que votre sang contient beaucoup d’acide qu’à la normale. Même s’il dépasse 7,47, il est trop alcalin. Noter qu’une quantité excessive d’alcalin ou d’acide dans le sang ne vous arrange pas. Cet état de choses appauvrir vos cellules et vous souffrirez en retour soit d’un accident vasculaire cérébral (AVC), d’une ostéoporose, de l’hypertension, et du cancer. Il faut veiller à maintenir cette dose stable.

Comment reconnaître une forte teneur en acide ?

Quotidiennement, le corps produit lui-même des acides. Que ce soit des acides gastriques ou des acides lactiques, ils sont produits pour maintenir le corps en équilibre acido-basique (PH à 7,4). Mais force est de constater qu’une forte teneur en acides (causé par une alimentation trop riche en acide) anéantit cet équilibre. Des symptômes tels que : une fatigue chronique, un manque d’énergie, des problèmes digestifs, une prise de poids, des crampes, des courbatures fréquentes, des cheveux fragiles, une peau terne.

Si vous avez ces symptômes, sachez que vous avez une quantité élevée d’acide dans le sang (état d’acidité). Vous pouvez vérifier ceci à l’aide des bandelettes urinaires de mesure du PH. Si le résultat est positif, vous devez maintenant trouver une solution.

Quelle est la meilleure solution pour restaurer l’équilibre acido-basique dans le corps ?

Adopter un régime alcalin est l’idéal pour rétablir une quantité d’acide trop élevé dans le sang. Le principe du régime anti acide ne veut pas dire qu’il faut éviter de consommer des aliments riches en acide. Ce principe voudrait plutôt qu’on rééquilibre le PH du corps : être dans les normes. En effet, si vous avez une consommation totale de 3/3, vous devez consommer de façon répartie, 1/3 acide et 2/3 alcaline.

Quelques aliments acidifiants

Évitez de consommer les éléments ci-après : la tomate, le kiwi, l’ananas viandes rouges, charcuterie, poisson gras, abats, œufs, crustacés, les produits laitiers, les produits sucrés raffinés (gâteaux, bonbons, sucre blanc…), les céréales raffinées (pain blanc, pâtes blanches, riz blanc, les céréales du petit-déjeuner…), les alcools, les aliments industriels et les plats déjà préparés.

Quelques aliments alcalinisant

Voici une liste d’aliments alcalinisant à consommer. Il s’agit de l’aloe vera, des légumes frais ou cuits (betterave, carotte, potimarron, navet, concombre, choux, brocoli, céleri, fenouil, courgette, potiron, panais, oignon, salades…).

L’alimentation alcaline est plus basée sur les légumes. On a aussi les féculents alcalinisant tels que : les patates douces, les pommes de terre non frites, riz brun, sarrasin, blé noir, orge) et les légumineuses (soja, lentilles…). De même que les bons gras : avocat, huile d’olive, les herbes aromatiques fraîches ou séchées, ainsi que les épices (cumin poivre, piment, curcuma…) et les tisanes (pissenlit, tilleul millepertuis, plantain, ortie, reine-des-prés…). La liste est très longue.

Pour remédier à l’excès d’acide dans le sang, il est important de consommer de l’eau alcaline. Celle-ci comporte de nombreuses vertus pour l’organisme. Aussi, une prise de conscience s’avère indispensable afin de remédier au mal. Cette prise de conscience passe par l’adoption d’un régime alcalinisant. Consacrer deux tiers de votre alimentation aux aliments alcalinisant et le reste à ceux acidité : telle doit être la devise quotidienne.