Diabète : ce qu'il faut savoir

À cet air du 21e siècle, on enregistre de plus en plus de personnes souffrant du diabète. C’est une maladie causée par une mauvaise utilisation de l’insuline. Il en existe de plusieurs types. Si vous êtes souffrant du diabète ou non, cet article vous sera d’une très grande utilité.

Qu'est-ce que le diabète ?

Il s’agit d’une maladie empêchant le corps humain de faire une utilisation correcte de l’énergie que fournissent les aliments ingérés. Celle-ci survient lorsqu’il n’y a plus de sécrétion de l’insuline par le pancréas ou lorsque le corps fait preuve de résistance face à l’insuline produite.

Les personnes souffrant du diabète manquent d’énergie, car le glucose censé tonifier le corps est bloqué dans le sang. La glycémie augmente alors et entraîne peu à peu le dysfonctionnement de bon nombre d’organes.

Quels sont les types de diabète existants ?

On distingue trois types de diabètes : le diabète de type 1, le diabète de type 2 et le diabète gestationnel. Le premier concerne environ 6 % des malades diabétiques. Il est caractérisé par une absence de sécrétion de l’insuline par le pancréas.

Concernant le diabète de type 2, il y a toujours sécrétion de l’insuline par le pancréas. Cependant, c’est plutôt l’organisme qui résiste. Le diabète gestationnel s’observe chez environ 8 % des femmes enceintes. Il disparaît souvent après l’accouchement.

Comment réduire son diabète ?

Vous pouvez facilement réduire votre taux de glycémie. En effet, le sport est un moyen parfait pour y arriver. Ce faisant, vous réduirez la quantité de sucre stocké dans votre sang. Faites des activités sportives pouvant vous permettre de perdre du poids. Cela avantage le plus souvent les personnes souffrant du diabète de type 2.

Optez pour des aliments à index de glycémie bas. Votre alimentation doit être pauvre en sucre et saine. Buvez assez d’eau et consommez les glucides.

Quels sont les symptômes du diabète ?

Le diabète est détectable par quelques signes. Celui de type 1 se manifeste par une soif accrue (Polydipsie), une faim accrue (Polyphagie) et un fréquent besoin d’uriner (Polyurie). En plus de ceux-ci, on note une perte de poids, des sensations de nausées et un manque d’énergie.

Concernant les diabétiques de type 2, ils ressentent les mêmes symptômes des 3 « P » comme ceux du type 1 en plus d’une fatigue générale, une sensation d’épuisement et une lente cicatrisation des plaies.

Est-il possible de prévenir le diabète ?

Vous pouvez éviter cette maladie en respectant certaines consignes. En effet, le plus important se limite dans l’alimentation. L’obésité et le surpoids sont souvent responsables de diabète chez de nombreuses personnes. Diminuez alors votre consommation de gras saturés et de sucre. Optez plutôt pour les bonnes graisses. Il en est de même que des épices et fibres comme le curcuma et la cannelle qui vous aideront à baisser votre glycémie.

N’attendez pas le début des symptômes avant de commencer une activité sportive. Elle vous aidera à assurer une glycémie stable. Avec 30 minutes d’exercices sportifs par jour, vous limiterez le risque du diabète de type 2 ainsi que les maladies cardiovasculaires. Pas besoin de faire un exercice aussi compliqué. Le vélo, le jardinage, la nage, la promenade sont quelques activités sportives que vous pouvez faire quotidiennement.

Il est aussi important de réduire le stress afin de prévenir le diabète. Aussi banal que cela soit, le stress cause la négligence de soi, une malnutrition, l’absence d’exercice physique et une augmentation du sucre dans le sang. Prenez l’habitude de vous détendre.

Peut-il y avoir de complications pour les diabétiques ?

Affirmatif ! Elles sont même nombreuses. Il peut même arriver qu’elles soient sévères. Les différentes complications observées chez certains diabétiques tendent à réduire leur espérance de vie. Il faut quand même noter que bon nombre de ces complications peuvent être retardées, réduites ou même évitées. Ceci est possible lorsque le diabète est très tôt repéré, dépisté et traité correctement. Comme complications du diabète, on peut citer :

  • Les complications cardio-vasculaires ;
  • Les ulcères de jambes, de pieds
  • Les infections ;
  • La rétinopathie diabétique ;
  • La néphropathie diabétique causant l’insuffisance rénale.

En plus de tout ceci, on peut également observer le coma hypoglycémique qui est considéré comme une complication aiguë.

Qui consulter lorsque vous détectez un signe de diabète ?

Lorsque vous remarquez des symptômes de diabète quel que soit le type, consultez un médecin généraliste. C’est celui-ci le bon interlocuteur du moment. Après vous avoir analysé, il peut vous recommander un spécialiste diabétologue pour affiner si possible le traitement. En cas de complication, ce dernier est mieux placé pour vous aider.

Pensez aussi à consulter un nutritionniste. Son aide vous sera très précieuse. De lui, vous apprendrez à mieux choisir vos menus et à contrôler votre alimentation. La vérification annuelle de votre appareil cardiovasculaire est aussi importante. Vous devez consulter le cardiologue vu le rôle capital du cœur.

Enfin, consultez un ophtalmologue dès que possible, car entre 20 et 60 ans, les diabétiques souffrent de la cécité. Le simple fait de ressentir des fourmillements doit très tôt vous amener à consulter un médecin.