Bilirubine élevée : qu'est-ce que ça signifie ?

Provenant de la destruction de l’hémoglobine des globules rouges au niveau de la rate, la bilirubine est un pigment jaune à la base de la coloration des urines et des selles. Elle circule dans le sang et est liée à une protéine appelée l’albumine, puis est captée par le foie et est enfin excrétée dans la bile.

Elle est normalement éliminée par le foie. Malheureusement, on peut constater chez certains nouveau-nés que le foie n’arrive pas à le faire tout de suite. Le fœtus a donc besoin de beaucoup plus de globules rouges que le nouveau-né pour se développer. À la naissance, la destruction de cet excès de globules rouges provoque une augmentation rapide dans le sang du taux de bilirubine, un grain orange responsable de la coloration jaunâtre de la peau et du blanc des yeux.

Qu’est-ce que la bilirubine ?

La cholémie est le résultat d’une accumulation de bilirubine sous la peau. La bilirubine est un pigment issu de la destruction des hématies lorsque ceux-ci sont naturellement éliminés. Normalement, la bilirubine est métamorphosée par le foie et supprimée dans les urines et les selles. Son accroissement paranormal dans le sang et les tissus provoque un ictère qui peut relever de diverses causes telles que : l’atteinte hépatique comme une cholestase ou une hépatite, hémolyse intravasculaire...

Comment savoir si l’on a de la bilirubine dans le sang ?

La bilirubine se reconnaît par une augmentation rapide dans le sang du taux de bilirubine, un pigment qui donne une couleur jaune à la peau et au blanc des yeux. On dit que quelqu’un est atteint de la bilirubine lorsque l’on constate un jaunissement de la peau ou des conjonctives ou bien si l’on soupçonne une anomalie hépatique ou vésiculaire.

Que se passe-t-il lorsque le taux de bilirubine est trop élevé

Un taux élevé de bilirubine se retrouve le plus souvent chez les adultes. Dans ce cas, on parle d’hyper bilirubinémie. Une bilirubine élevée peut être le signe d’une hépatite. Elle est causée soit par une hémolyse (accentuation de la destruction des globules rouges) ou par le syndrome de Gilbert qui est une maladie héréditaire bénigne provoquant une accélération de la quantité de bilirubine.

Qu’est-ce que la maladie de Gilbert ?

Le taux de bilirubine non conjuguée est élevé dans une maladie bénigne et héréditaire. La maladie de Gilbert se traduit par un mauvais fonctionnement d’une enzyme du foie. Il est alors question d’une situation d’hyper bilirubinémie. Dans la plupart des cas, ceux qui sont atteints de la maladie de Gilbert présentent les signes comme : la fatigue générale et chronique, les maux de ventre et d’estomac, un manque d’appétit.       

Quelles sont les formes de bilirubine ?

Généralement, il existe deux formes de bilirubine à savoir : la bilirubine libre ou indirecte ou encore « non conjuguée » et celle conjuguée. La bilirubine libre ou non conjuguée est nocive du fait qu’elle n’est pas soluble dans l’eau. Elle est par la suite convoyée par l’albumine jusqu’au foie où elle devient « conjuguée » pour être ensuite expulsée dans les urines et excréments. La bilirubine présente dans le sang est majoritairement non conjuguée. Le taux de bilirubine non conjuguée présent dans le sang est de 10 mg/L en moyenne.

Quant à la bilirubine conjuguée, elle est alors sécrétée dans les canalicules biliaires avant d’atteindre l’intestin grêle. Le taux de la bilirubine conjuguée doit être inférieur à 2 mg/L (soit 4 mmol/L) alors que la quantité de bilirubine totale est habituellement de moins de 12 mg/L (soit 20 mmol/L).

On parle d’ictère lorsque le taux de bilirubine totale est supérieur à 15 mg/L et il devient visible au niveau de la peau et des yeux lorsque cette valeur dépasse 30 mg/L. Mais dans le cas où le taux de bilirubine sera très bas dans le sang, il sera plutôt question de bilirubine basse. C’est un cas exceptionnel et non habituel.

Qu’entend-on par biopsie de foie ?

Une biopsie de foie est une intervention au cours de laquelle on prélève un tout petit morceau de foie dans le but d’évaluer la gravité de la maladie du foie. C’est aussi un test médical ayant pour but de déterminer si une anomalie est cancéreuse ou non.

La biopsie de foie dans le cadre de la bilirubine consisterait à diagnostiquer la bilirubine et à suivre l’évolution du traitement.

Bilan hépatite et prise de sang

Pour connaitre la dose de la bilirubine, il faut une prise de sang pour détecter les maladies du foie. Cette dernière est prescrite dès que l’on constate un jaunissement de la chair ou des conjonctives ou si l’on craint une anomalie hépatique ou vésiculaire. Pour diagnostiquer le mal, il est important que le médecin fasse un bilan hépatite.

Le bilan hépatite est prescrit en cas de signes susceptibles d’être la cause d’une atteinte hépatique, comme des urines foncées, des fèces peu colorées ou décolorées, des nausées, des vomissures ou encore des diarrhées.