Tout sur l'épilation au laser : durée, séances, spécificités

Les progrès de l’épilation laser

Le sujet de recherche consistant à faire fabriquer des poils aux cellules embryonnaires pour produire de la peau destinée à la greffe des grands brûlés, est en train d’apporter des axes de réflexion nouveaux. Au fur et à mesure des avancées scientifiques dans ce domaine, on se dirige vers des améliorations notables en matière d’épilation laser. Si on connaît en effet mieux les mécanismes de pousse des poils, on saura mieux les détruire. Pour le moment, on ne sait précisément pas grand-chose sur les causes principales du point de vue biologique et physico-chimique de la pousse ou de la mort des poils. L’expérience par contre dit qu’une épilation laser donne des résultats plus probants si elle est pratiquée sur des femmes âgées de plus de 25 ans et sur des hommes de plus de 35 ans.

Pourquoi plusieurs séances pour l’épilation laser

Sur une zone donnée du corps, tous les poils ne sont pas dans la même phase de pousse. On distingue trois phases. Pendant la phase anagène, qui dure entre un et trois mois, la racine contient de la mélanine capable d’absorber la lumière du laser. Il s’agit de la phase de croissance du poil où l’épilation laser sera la plus efficace. La phase télogène aboutira au bout de trois à six mois à la mort et à la chute du poil. Pendant cette période de la vie du poil le laser sera inefficace. Vient ensuite la phase catagène, courte et transitoire, où le laser n’est également pas efficient, correspondant au début de la remontée du poil vers la surface. Seuls 10 à 30 % des poils d’une surface pileuse seront ainsi détruits pendant une séance ce qui veut dire que plusieurs séances seront nécessaires pour obtenir un résultat qui améliore sensiblement le confort du patient.

L’épilation laser, un acte médical

Seul un praticien expérimenté maîtrisant la technologie au laser sera en mesure d’ajuster avec précision les fluences laser qui seront efficaces pour l’épilation tout en évitant un échauffement trop important de la peau qui pourrait avoir des conséquences néfastes. Les équipes spécialisées consultables sur esthetical.fr par exemple pourront répondre à toutes les problématiques de peau et de systèmes pileux. Il faut savoir en effet que chaque type de peau et de poil requiert des traitements différents et chaque protocole de soins doit être personnalisé pour être efficace mais aussi pour éviter toutes suites inappropriées. Le type de peau doit être analysé pour en établir le phototype, les réactions cutanées doivent être observées et les éventuelles allergies repérées. Lors de chaque séance d’épilation laser c’est le médecin spécialisé qui devra déterminer le paramétrage du laser et son réglage et la compétence manuelle de l’opérateur fera le reste pour un résultat optimisé pour le patient.